cned mamanmi mars 2021

Comment se passe une année scolaire avec le CNED

Bonjour bonjour !!

Je vous ai demandé, il y a quelques jours, si vous aimeriez un retour de ma part sur l’école à la maison avec le CNED. Majoritairement, vous étiez emballé pour avoir mon ressenti et aussi celui de Vincent, mon grand de bientôt 16 ans !

Pourquoi Vincent suit ses cours avec le CNED ?

Pour rappeler le contexte, mon fils poursuit sa scolarité avec le CNED depuis l’an dernier où il était donc au collège, en 3eme, pour des raisons de santé. En effet, depuis ses 10 ans, il souffre de douleurs chroniques et une intense fatigue qui l’empêchent de suivre régulièrement les cours à l’école.

Depuis la rentrée au collège, il a eu tellement d’absences qu’il avait des cours particuliers à la maison en Français et en Maths pour suivre le programme. Cela n’était clairement plus suffisant car il manquait trop de cours et je ne voulais pas qu’à cause de ses soucis de santé, il rate des notions importantes pour son avenir.

Lors d’un rendez vous au CHU avec les pédiatres qui le suivent, j’ai posé le problème et ils étaient d’accord avec moi pour dire que l’école à la maison était une solution à envisager.

Quels sont les démarches ?

Les démarches sont à faire par les parents donc j’ai contacté le CNED pour des renseignements et inscrire Vincent. J’ai ensuite du prendre contact avec le médecin scolaire pour qu’il prenne aussi sa décision suite aux recommandations des pédiatres du CHU.

Toute cette paperasse est assez contraignante au départ et elle doit se faire à chaque nouvelle rentrée scolaire… Nouvelle année scolaire donc nouveau dossier d’inscription et nouveau protocole médicale pour que l’année soit bien prise en charge.

Combien ça coûte ?

Absolument RIEN ! Pour raisons de santé, la prise en charge est comme dans un établissement classique donc gratuite.

J’ai seulement du acheter le matériel nécessaire pour que Vincent suive ses cours : un ordinateur, une imprimante scanner, un casque audio avec un micro. J’ai aussi acheté toutes les fournitures scolaires classiques dont il avait besoin : cahiers, stylos, calculatrice, matériel d’arts plastiques,… et aussi quelques romans pour les cours de Français. Exactement comme je l’aurai fait s’il était dans un collège ou lycée.

J’ai d’ailleurs pu bénéficier de la prime de rentrée de la CAF pour les deux années au CNED et aussi des bourses pour le lycée cette année.

Comment se déroule l’année ?

Vincent suit son année scolaire avec exactement le même programme que tous les autres élèves du même niveau. Il a juste eu un petit décalage au début de l’année scolaire puisqu’il a fallu attendre que le dossier soit accepté par l’académie. En gros, au lieu de démarrer son année en septembre, il a démarré en novembre pour son année de 3ème et en octobre pour son année de Seconde.

Il a les mêmes matières que dans un établissement classique et il a accès à toutes les options qu’il souhaite. Il a un emploi du temps proposé avec un nombre d’heures par semaine à respecter mais clairement il peut arranger son agenda comme il veut et peut selon son état de santé et ses rendez vous médicaux…

Il a des leçons à suivre qu’il découvre depuis son espace élève dans l’interface du site du CNED. Les leçons sont riches en documents et toujours accompagnées de beaucoup d’exercices pratiques. Vincent est ensuite directement dirigé vers les devoirs à faire pour que les professeurs puissent le noter et vérifier que tout est bien acquis. En 3ème, il devait les faire à l’écrit, en manuscrit puis on pouvait les envoyer par La Poste ou alors les scanner puis les déposer sur le site du CNED. En Seconde, les devoirs se font tous directement depuis son ordinateur sous forme de texte qu’il enregistre en PDF ou encore sous forme de questions à répondre directement depuis le site.

Comment est le suivi parental ?

C’était clairement ma plus grande crainte. Je ne me voyais absolument pas être, tous les jours, derrière son dos à vérifier qu’il travaille, qu’il fasse ses leçons, ses devoirs…

Alors, oui je travaille à la maison donc je suis assez disponible mais je ne souhaitais pas « faire l’école à la maison » ! Je voulais que Vincent soit totalement autonome et qu’il soit bien encadré et suivi par les professeurs… et c’est exactement ce qu’il se passe.

Vincent a rapidement pris ses marques, il a apprécié les leçons et a réussit à être en totale autonomie. Pour son année de 3ème, je l’aidais seulement à scanner les devoirs et les combiner en un seul document PDF par exemple. Cette année, j’ai lu un de ces livres de Français pour lui donner mon avis sur une rédaction… Cependant, je m’interdis de jouer le professeur et l’aider dans ses apprentissages.

Comment se passe le suivi scolaire ?

Depuis l’interface Parents sur le site du CNED, j’ai accès à tous les documents qu’il échange avec les professeurs. Je vois en temps réel quand Vincent dépose un devoir et je suis prévenue dés qu’il a une nouvelle note. Je peux voir le devoir et lire les commentaires des professeurs.

Vincent m’a confirmé que le niveau attendu était vraiment plus élevé que dans son collège. Cette année, en Seconde, il doit vraiment travailler dur et dans certaines matières, il se rend compte qu’il a des lacunes dues certainement à toutes les heures qu’il a loupées du CM1 à la 4ème….

Comme dans tous les autres établissements, je reçois le bulletin chaque trimestre avec les remarques des professeurs avec ses notes et sa moyenne par matière.

Et pour les examens ?

L’an passé, Vincent a pu passer son Brevet des collèges comme les autres élèves donc en contrôle continu à cause de la pandémie. Je l’avais inscrit pour aller passer les épreuves dans son collège, proche de la maison mais ce n’était plus possible. (le CNED ne s’occupe pas des inscriptions aux examens)

Pour sa 1ère année de CNED, il a eu le Brevet avec mention et je suis super fière de lui !!

L’an prochain, si tout se passe bien, il passe en Première et il passera du coup ses épreuves du Bac dans un Lycée comme les autres, du moins j’espère que d’ici là ce sera possible.

L’école avec le CNED, je le conseille ou pas ?

Clairement, pour des raisons médicales, je ne peux que le conseiller si suivre les cours à l’école devient impossible ou difficile et si cela pénalise fortement l’enfant dans son apprentissage. Cependant, le parent devra être hyper présent tant que l’enfant ne sera pas autonome et je pense qu’avant le collège cela soit trop difficile.

Pour des collégiens et lycéens, les cours avec le CNED sont adaptés et particulièrement bien faits. Les professeurs ont toujours des annotations d’encouragements dans les corrigés des devoirs. Ils donnent des bons conseils pour revoir certains notions.

Vincent a des obligations d’assiduité pour le rendu des devoirs. Cela demande une certaine rigueur et beaucoup d’autonomie. Je suis sûre que ces qualités lui serviront plus tard dans son travail !

Plus de vie sociale ?

Je crois que c’est LA remarque qu’absolument tout le monde me fait par rapport à sa nouvelle scolarité avec le CNED. Franchement, en tant que maman, je me suis posé la question et cela m’a bien évidemment inquiétée.

Vincent n’apprécié pas vraiment l’école et encore moins le rapport avec les autres élèves dans son collège… Un enfant sensible, haut potentiel et avec des soucis de santé n’est que rarement bien apprécié. Vincent en a fait les frais pendant des mois, sans que je le sache. (Vincent me l’a avoué il y a peu de temps)

Depuis que Vincent suit les cours avec le CNED, il a pris de l’assurance, il prend confiance en lui et il s’ouvre au monde en assumant pleinement sa personnalité un peu hors norme !

Je pense avoir assez clairement donné mon retour sur l’enseignement à distance avec le CNED comme je le connais depuis presque 2 ans avec mon fils. Si je peux aider des parents qui hésitent ou qui veulent des réponses, je serais ravie d’échanger à ce sujet.

Je vous dis à bientôt… Prenez soin de vous !!

Emilie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.