Cette nuit, j’ai rêver de toi…

Cette nuit, j’ai rêvé de toi…

Cette nuit, j’ai rêvé de toi…

 

Je te voyais juste là, devant moi, dans ton petit logement. Tu  portais ton tablier et préparais un bon café noir pour nous deux.

Je t’ai demandé si je pouvais te prendre dans mes bras. Tu as accepté avec étonnement.

Je t’ai enlacé. J’ai senti ton parfum si réconfortant. J’ai touché ta peau douce et tes cheveux bouclés. Je voulais te serrer plus fort mais je n’y arrivais pas.

Ta petite cuisine sentait bon la tarte aux mûres et le pain chaud. Je me sentais si bien prés de toi.

J’ai soudain senti ma gorge se nouer, mes dents se serrer et mes larmes sur mes joues.

Je regrette tellement de ne pas t’avoir dit que tu comptais pour moi, que tu étais la plus belle personne à mes yeux, toi si douce et si gentille.

J’aurai tellement voulu te présenter mon fils et ma petite Nénette.

Tu aurais adoré le charme et la fragilité de Tinou qui t’aurai rappelé, je pense, ton fils.

Tu aurais, sans aucun doute, câliné ma petite dernière en lui parlant de tes fleurs et en lui donnant des gaufrettes au chocolat.

J’aurai voulu que tu vois grandir Belette, que tu sois là pour l’aider à surmonter sa maladie et pour panser mes plaies et mes peurs. Je suis certaine que tu aurais su trouver les mots pour nous apaiser et pour ressouder la famille.

Cette nuit, j’ai fait un bon dans le passé… Je me suis aperçue que tu me manquais toujours autant.

Il m’arrive encore, 7 ans après, d’avoir envie d’aller te rendre visite et puis je me souviens que tu n’es plus là.

Je ne t’oublierais jamais !

Je t’aime…

 

Publicités