sad-505857_960_720

Épuisée…

« oh, elle se plaint encore »

« elle nous saoule avec ses états d’âmes »

Certains auront surement ces réflexions en tête et je les comprend tout à fait… mais si je n’en parle pas ici, je n’ai nul part où en parler !

Depuis des semaines, je m’enfonce.

Je suis fatiguée, à bout de force…

Pourtant, j’ai passé de bons moments ces dernières semaines : une semaine de vacances à la mer avec mes amours, un spectacle à cheval avec ma Belette, une sortie au cinéma, un petit restaurant en amoureux, quelques brasses dans la piscine de mes parents, l’anniversaire de ma petite Nénette…

Alors pourquoi les larmes montent quand j’écris ces lignes ?

Pourquoi je ne dors plus sans prendre des médicaments ?

Pourquoi je supporte de moins en moins les longues journées seules avec les enfants à la maison ?

Pourquoi j’ai des douleurs et des migraines depuis des mois ?

Pourquoi je cris de plus en plus ?

Pourquoi je me sens si faible ?

Tout simplement parce que je suis ÉPUISÉE !

Je suis vidée, crevée, surmenée …

On me dit de prendre du temps pour moi, de penser à moi, de me détendre et me reposer.

Je veux bien mais… quand ? et surtout je fais quoi des enfants ?

Papa travaille tous les jours, il a son boulot à temps plein, une boutique en plus à côté et il fait du sport plusieurs fois par semaine les soirs !

Les petits vont retourner à la crèche 3 matinées (8h45/11h45) la semaine prochaine puis ce sera l’école pour Tinou, mais seulement les matins… donc tous les après midi j’aurai les deux petits !

Belette est plus grande, elle est autonome mais elle est malade… donc certains jours ça ne va pas. Elle me réclame et me demande beaucoup… cela m’épuise un peu plus ! J’appréhende sa rentrée au collège, j’ai peur qu’elle ne puisse pas suivre le rythme…

Je suis une maman, une femme qui stresse de plus en plus, qui a du mal à finir ses journées sans pleurer, qui se réfugie dans ses livres et son blog pour tenir le coup, qui culpabilise de ne pas être à la hauteur, qui n’a plus de force, ni de courage…

J’ai des vertiges tous les jours, des crampes, des maux d’estomac, de fortes migraines… Mon corps m’envoie tous les signaux d’alarmes, des signes de fatigue intense,…

J’en suis bien consciente mais cela ne change rien…

J’arrive difficilement à écrire ce que je ressens et j’ai encore plus de mal à en parler, à l’expliquer.

J’ai cette étrange impression de ne pas avoir le droit de me plaindre !

Toutes les mamans (ou presque) ont des journées difficiles, n’en peuvent plus, sont fatiguées,… alors pourquoi MOI je serais à ce point exténuée !

D’un autre côté, je vois des mamans entourées, comprises, aidées, soutenues… ce qui n’est pas tout à fait mon cas !

Est ce un trop plein ?

Est ce le résultat de mois ou d’années éprouvantes ? Maman solo puis deux grossesses rapprochées puis la maladie de Belette…

J’ai ralenti le rythme du blog cet été, j’ai publié moins d’articles… non pas car c’était les vacances mais parce que je n’avais pas le temps la journée et pas la force le soir !

J’ai des articles en attente, des produits à vous présenter, des concours à vous proposer, des photos à vous partager… mais c’est difficile en ce moment !

Je n’y arrive pas…

Je ne sais pas quoi faire, ni à qui demander de l’aide… mais j’ai vraiment besoin de repos !!!

A bientôt… <3

Publicités
12924518_1195814423803568_7953383067373829187_n

Devenir heureuse… mais pas parfaite !

Etre maman, c’est pas tous les jours facile, nous le savons toutes !

J’ai été une « maman solo » avec Belette jusqu’à ses 5 ans… J’en ai bien bavé !

A présent, je suis la maman de 3 enfants : une pré ado avec des soucis de santé et 2 bébés rapprochés !

J’ai des journées bien chargées, des nuits souvent trop courtes et rarement calmes, un emploi du temps compliqué, des soucis et du stress… comme toutes les mamans vous me direz !

Souvent, je suis tellement épuisée que je cris, je m’énerve, je perds le contrôle..

J’ai horreur de ça, je m’en veux terriblement ! Mes mots dépassent mes pensées… mais c’est trop tard, le mal est fait 🙁

Je le sais, je dois lâcher prise, je dois arrêter de tout vouloir gérer, tout assurer, tout maîtriser, tout contrôler…

Je me plains tous les jours d’être fatiguée, de manquer de temps, de courir partout, d’avoir le temps de rien faire…

Mais je m’oblige à avoir une maison nickel (et le pire, c’est que je n’y arrive jamais !), cuisiner équilibré pour 5, faire 2 lessives par jour, repasser une bonne partie du linge, être avec mes enfants le plus possible, « bosser » pour le blog, gérer la paperasse, …

J’essaye tant bien que mal d’être une maman exemplaire, parfaite, irréprochable ! L’image impossible qui me pourrie la vie et celle de ma famille…

J’ai bien pris conscience que je ne pourrais pas continuer ainsi, que je dois changer mes habitudes et enfin lâcher prise !

Il faut que je change pour mon bien être, pour que je ne finisse pas complètement folle, que je ne m’écroule pas, que mon couple n’explose pas, que ma famille n’en pâtisse pas…

Il faut que je pense à MOI, pas seulement aux enfants, à la maison,… mais à MOI !

C’est égoïste peut être mais je pense que toute la famille s’en portera mieux…

Il faut que j’arrête de vouloir être une maman parfaite !

A notre époque, nous décidons quand et combien nous voulons d’enfants, nous décidons de travailler ou non, nous pouvons prendre un congé maternité et un congé parental, nous pouvons vivre nos vies et décider de celle ci,…

MAIS du coup, nous n’avons pas le droit de nous plaindre !!

« Tu les as voulu tes enfants alors faut assumer… « 

La pire réponse que j’ai pu recevoir quand j’ai tenté d’expliquer que j’avais besoin d’un peu d’aide !

Etre maman, c’est compliqué,… et notre société actuelle ne nous aide pas à nous sentir de bonnes mamans !

J’ai entendu dernièrement au sujet de mes enfants :

« Il n’est pas encore propre à 3 ans ? »,

« Il parle toujours pas ?? Il faut le stimuler, lui parler et vite il faut consulter !!! », 

« Elle a encore sa sucette à 1 an, c’est pas bon du tout pour elle, pas étonnant qu’elle fasse des otites !! »,

« Il faut lavez son doudou plus souvent, c’est dangereux, c’est un nid à microbes »

« Il regarde la télé… ça va le rendre bête ! »,

« Tu n’as pas fait le ménage depuis quand ? »,

« Tu travailles pas… Tu fais quoi de tes journées ? »

Tous les jours, j’écoute des petits réflexions de ce type venant de mon entourage, ma famille, d’autres mamans, mes proches, le personnel de la crèche, les médecins…

C’est jamais dit méchamment, c’est presque même gentil et attentionné mais pour une maman épuisée comme moi, c’est une forte pression chaque jour qui ne m’aide pas, qui m’enfonce, qui me fait douter, qui me fait beaucoup culpabiliser !

Je pense savoir ce qui est bon ou pas pour mes enfants ! Je fais de mon mieux !

Je ne suis pas parfaite, mais je suis une bonne maman, une maman qui les aime, qui sera toujours là pour eux, qui fait son maximum pour qu’ils soient heureux et épanouis… et si cela doit passer par des nuggets purée, des dessins animés, des jeux sur la tablette, des sucettes à 20 mois et des couches à 3 ans… ça sera ainsi !

Ils ne vont pas en souffrir, bien au contraire !!

Nous voulons toutes être des SUPERS MAMANS mais c’est impossible…

Nous nous épuisons chaque jour à tout vouloir assumer : travail, passion, vie perso, vie amoureuse, famille, enfant.. et au final, nous profitons de rien ou trop peu !

Maintenant, c’est terminé, j’arrête de me mettre la pression !

Je serais une maman imparfaite mais je vais devenir…

une femme heureuse et amoureuse,

une fille passionnée de chevaux,

une maman gaga de ses enfants,

une « jeune » de 34 ans qui a toute la vie devant elle et qui veut en profiter !!

Courage les mamans… Vive la VIE !!! <3